I'll

I'll CKBC
Synopsis

Akane Tachibana joue son dernier match au collège et a décidé de mettre un terme au basket au lycée. Lors de cette partie, Tachibana va affronter l'espace de quelques minutes un joueur aussi doué qu'imprévisible, Hitonari Hiiragi, qui a lui aussi pris la décision de ne plus jouer au basket. Un coup de coude asséné par ce dernier à Akane mettra le feu au poudre et le match se terminera en bagarre générale. Quelques mois plus tard, ces deux jeunes garçons impulsifs se retrouvent au même lycée, à Kouzu... et, chacun sous l'influence de l'autre, finissent par jouer dans la même équipe, leur amitié indéfectible magnifiée par leur inaltérable rivalité.

Mon avis sur le manga

Voici le seul manga de sport qui ne s'amuse pas à balancer des matches détaillés occupant 3 tomes chacun ! En fait, plus qu'un manga de sport, I'll est plutôt un manga "avec du sport" car le sujet principal est définitivement moins le basket en lui-même que les joueurs de Kouzu, que le hasard de la vie a réunis dans la même équipe au même moment. Ces joueurs sont des jeunes Japonais d'aujourd'hui, appartenant à une génération désenchantée et égarée, parfois mise sous pression ou blessée, mais toujours pleine d'énergie et prête à s'entraider pour se relever de n'importe quelle chute ! Très positiviste, mais également rempli d'action, de bagarres, de punch, I'll n'oublie pas de dresser de ces jeunes gens en lesquels tout le monde se reconnaîtra un portrait moderne et évocateur, abordant des thèmes tels que le deuil, l'amour pur ou la mésentente familiale. Les caractères travaillés des personnages permet de s'attacher à chacun d'eux, tandis qu'ils animent joyeusement un scénario aussi rempli de journées d'entraînement que de bagarres externes et de sympathiques leçons de vies. L'auteur mélange avec talent l'action, l'humour et l'émotion, n'hésitant pas parfois à rire de ses propres répliques, tout cela sans oublier une once poétique non négligeable. Pour finir, Asada possède un talent graphique indéniable, particulièrement au niveau des colorations - voici la magnifique couverture ci-contre, en fait je vous cacherai pas que les couvertures d'I'll font parties de celles que je prends le plus de plaisir à regarder. Le souci des détails est également très exacerbé, on remarquera par exemple le style vestimentaire bien spécifique à chaque personnage et les décors où ils évoluent.
Bref, les 14 tomes d'I'll sont pour moi à posséder absolument, tellement c'est un must que je ne me lasse pas de lire et de relire. Sans conteste un des manga que j'aime le plus, et qui le restera longtemps...

Note : 10/10
Mangaka : Hiroyuki Asada
Disponible en français chez Tonkam

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×