Mille et une nuits

Mille et une nuits
Synopsis

Tout le monde a déjà entendu l'histoire de Shéhérazade et de ses contes sublimes. Pendant mille et une nuits, elle a distrait le Sultan fou grâce aux histoires d'Aladdin, d'Ali Baba, de Sinbad, de génies et de milliers d'autres créatures mystiques. Mais imaginez un seul instant que Shéhérazade soit en fait un jeune homme, prêt à tout pour sauver la vie de sa soeur... Quelles choses étonnantes sera-t-il prêt à accomplir pour sortir vivant lui aussi de cette fable ? Cette nouvelle variation d'une des histoires les plus populaires vous gardera à coup sûr éveillé pour encore mille et une nuits.

Mon avis

Vous le savez, les manwha ne sont souvent pas à la hauteur des manga, aussi bien au niveau du dessin que de l'histoire, et qu'en plus le fait qu'ils sont moins bien connus n'aide personne à faire son choix parmi les nombreuses sorties sur le marché français ! Or s'il y a bien un manwha qui regorge de qualités et qui vaut la peine d'être connu, à mon sens c'est bien Mille et une nuits ^^
L'intrigue met donc en place un personnage (Shéhara) qui raconte des histoires au sultan (Shahryar). Le manwha est construit par successions d'histoires indépendantes, mais rassurez-vous il contient quand même bel et bien une intrigue principale qui est mise en place et qui avance au fil des tomes : on découvre ainsi comment Shahryar est devenu un calife cruel qui sacrifie des vierges pour se venger des femmes, comment Shéhara a pris la place de sa sœur pour la protéger, comment les deux hommes ont noué amitié et comment Shéhara en vient ainsi à tenter de comprendre et soigner les souffrances du sultan et leurs origines...
Mais le délice principal du manwha à mon goût reste bel et bien les contes narrés par Shéhara pour consoler son cher sultan : des histoires romantiques à souhait, parfois tragiques, toujours très intenses et imprévisibles, savamment construites et baignant assez souvent dans des cadres exotiques inhabituels pour des BD asiatiques et étonnamment bien transcrits au niveau graphique : l'Egypte antique, la Grèce, le Moyen-Orient, et bien sûr le Japon (alors qu'on a bien affaire à une BD coréenne, ce qui sous-entend une recherche de la part des auteurs !), en une valse historique dont les protagonistes peuvent s'appeler Cléopâtre, Ptolémée ou Socrate...
Venons-en au magnifique trait de l'auteur... Pas grand-chose à dire là-dessus pour ma part : ses dessins sont magnifiques et ses plans travaillés et expressifs, remplis de sentiments divers qu'on ressent très bien à la lecture. Les histoires se déroulent avec fluidité et suspens, intérêt et densité, avec juste suffisamment d'humour pour alléger le tout sans pour autant faire perdre leur sérieux aux histoires.
Conclusion : Mille et une nuits n'est pas seulement un manwha magnifique sur le plan visuel, c'est aussi un concentré d'histoires romantiques et fascinantes, s'appuyant sur des cadres historiques soignés et originaux.

Note : 8/10
Manwhaga : Han Seung Hee et Jun Jin Suk
Disponible en français chez Kami

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×