Midnight Secretary

Midnight Secretary
Synopsis

Kaya Satozuki est une jeune secrétaire parmi tant d'autres. Cheveux tirés en arrière, petites lunettes et tailleur impeccable, elle a tout pour ne pas se faire remarquer. Mais voilà, elle se retrouve propulsée au poste de secrétaire particulière du grand patron, Kyouhei Touma, jeune homme très séduisant, très séducteur et très... Vampirisant !!! Satozuki n'est pas du genre à tenter le diable, mais elle fera son maximum pour percer les lourds secrets de son nouveau patron... aux dents longues... ?

Mon avis

Quand j'ai lu « secrétaire » et « vampire », je me suis attendue à un shôjo comme on en voit des dizaines ; mais finalement j'ai été assez agréablement surprise par cette série. Malgré une entrée en matière rapide, les deux personnages principaux ne tombent pas immédiatement amoureux l'un de l'autre, bien au contraire ! Et ça ne prend pas non plus l'allure d'un manga pervers avec chantage à la clef ; on reste bien au milieu, sans verser dans les extrêmes ni sombrer dans de trop gros clichés - ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en a pas, ni que ce titre soit d'une originalité folle, mais simplement tout cela me semble assez bien géré et aboutit à une lecture très sympathique. L'histoire ne se hâte pas excessivement, mais elle ne traîne pas non plus, elle avance avec un bon rythme et sait mettre en avant les sentiments des personnages sans en faire des tonnes, voire même en restant dans une certaine subtilité. Le graphisme est plutôt joli, même si le vampire a souvent une tête bizarre sur certains plans, mais on s'y fait. Et puis le fait que ça ne se passe pas dans une école aboutit également à un changement assez agréable, surtout pour un shôjo non-aventureux de vampires. Cette série est agréable à lire et constitue une vraie bonne surprise. Je la conseille.

Mangaka : Ohmi Tomu
Note : 7/10
Disponible en français chez Soleil

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×