Alichino

Alichino
Résumé

Alichino est un conte de fée à la fois merveilleux et cruel, servi par le dessin élégant d'une jeune mangaka de grand talent, Kouyu Shurei. Les Alichinos sont des êtres à la beauté irréelle qui exaucent les vœux des humains, en échange du sacrifice d'âmes pures. Tsugiri, lui, échappe à la mort grâce à de mystérieux protecteurs, mais les Alichinos sont irrésistiblement attirés par l'odeur sucrée de son âme...

Mon avis

La première chose qui frappe dans Alichino est incontestablement le graphisme : fin, détaillé, soigné, d'une beauté franchement incroyable, telle qu'on se damnerait rien qu'à la vision d'une planche.
Par contre, à la lecture, selon moi il y a un vrai problème. En effet, l'action est assez lente et mal présentée ; le mystère, omniprésent et plutôt poétique il faut bien le reconnaître, n'aide cependant pas à la compréhension. Pour être franche, je n'ai rien compris à ma lecture, pourtant j'étais concentrée. En arrivant à la fin, je me suis même demandé s'il y avait vraiment un scénario...
A la relecture, le tout m'a paru beaucoup plus clair, j'ai mieux compris qui était qui et qui voulait quoi, et les enjeux qui commencent à se mettre en place dans ce premier tome, de façon progressive. La première nouvelle sert surtout à présenter les alichinos. J'ai bien envie de tenter la suite pour voir ce qu'il va se passer, pourtant ce manque de clarté a vraiment plombé ma lecture, c'est indéniable. Donc je réserve un peu mon avis, mais je lirai quand même la suite si j'ai l'occasion, pour voir si je prends plus de plaisir en ayant compris les intérêts de la série.

Note :
5/10
Mangaka : Kouyu Shurei

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site