Les fils de la terre

Les fils de la terre
Synopsis

Réformer l'agriculture japonaise : voici la tâche qui pèse sur les jeunes épaules de Shuntaro Natsumé, petit fonctionnaire débarqué dans un lycée agricole en tant qu'enseignant. Logé dans le village de Takazono, il y rencontre Kohei, un agriculteur de son âge, frustré par l'inefficacité des politiques agricoles de l'état. À son contact, le jeune Shuntaro prend peu à peu la vraie mesure de sa mission...

Mon avis

Le graphisme, le thème et le format de l'édition m'ont fait prendre ce manga pour un titre mature, mais en fait le traitement du thème, des personnages et la narration sont un poil trop naïfs pour un seinen. Au final, c'est difficile de déterminer s'il faut considérer ce manga comme un seinen pas assez adulte ou comme un shônen au graphisme inadapté... Le sujet de base n'est pas forcément intéressant d'emblée, et personnellement j'ai vraiment trouvé qu'aucun effort n'était fait dans le manga pour encourager le lecteur à s'y intéresser, il faut que l'intérêt soit présent à la base ce qui n'est pas forcément le cas de tout le monde. Sinon les tribulations des personnages sont assez intéressantes au fil des tomes car le héros a des idées surprenantes pour bouleverser les mentalités ; mais il faut d'abord adhérer à sa bonne volonté de nouvel arrivant qui vient tout bouleverser pour ramener le bonheur dans ce monde si triiiiiiiiiste... Les personnages ont des personnalités bien différentes les unes des autres, mais ils manquent de profondeur et de véritable crédibilité, d'une part à cause de leur côté moralisateur à l'excès, et d'autre part parce qu'on ne peut pas s'empêcher d'avoir l'impression de les avoir déjà croisés dans quantité d'autres manga tellement ils sont peu originaux et paraissent sortis de clichés (le nouveau qui bouleverse tout avec sa bonne volonté, le voyou repenti, les supérieurs qui croient pas à 1 gramme de son projet, la cruche amoureuse du héros, etc etc etc). On pourrait se croire dans un GTO agricole mais avec quelques milliards de fois moins d'humour, de punch et d'audace, bref un GTO pas forcément inintéressant mais quand même assez ennuyeux.
Bon bref, personnellement j'ai pas vraiment adhéré, mais si je pense que ce manga avait du potentiel mais il aurait fallu lui attribuer plus de personnalité et le rendre plus mature. Pour l'instant je ne pense pas continuer à lire la suite.

Note : 6/10
Mangaka : Jimpachi Mori (Tajikarao) et Hideaki Hataji (Tajikarao)
Disponible en français chez Akata/Delcourt

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×