Higanjima

Higanjima
Synopsis

Personne n'est jamais revenu d'Higanjima ! Ce petit îlot désert cache, en effet, le plus terrible des secrets... une communauté de vampires ! Pour continuer à attirer les humains sur l'île, ils envoient d'exquises créatures séduire les hommes, grâce à leurs charmes puissants. L'une d'entre elles entre sans frapper dans la vie d'Aki, un jeune étudiant dont le frère a mystérieusement disparu depuis deux ans...

Mon avis

Je ne regrette pas du tout qu'on m'ait poussée à commencer ce manga envers lequel j'étais pourtant réticente - à tort évidemment car finalement je l'ai adoré. Malheureusement le rythme de publication s'est ralenti en France, mais puisque l'attente en vaut la peine...
Le genre est donc horrifique, avec beaucoup de suspens. Le graphisme, assez épais, et les gros plans sur les crocs et les visages figés par la terreur créent une ambiance noire très efficace, appuyée encore par le fait que certains passages lors des combats ne sont pas toujours très glorieux pour les personnages, en particulier pour ce qui concerne les effets d'une morsure de vampire sur une victime humaine.
Les scènes d'action se révèlent très agréables à lire, car elles sont fluides et l'on se demande sans cesse ce que vont devenir les personnages ; de plus, elles sont insérées judicieusement, dans des passages où elles semblent indispensables à l'histoire et à son ambiance. Les multiples rebondissements qui retournent régulièrement la situation en faveur de l'un ou l'autre des belligérants est un véritable régal !
Cependant ce n'est pas un manga parfait : la fille se révèle un sacré boulet bien cliché, quant à l'intrigue elle prend à la longue un côté assez linéaire, un peu comme un RPG : il y a une castagne, puis une révélation sur la quête suivante à accomplir, puis un voyage au cours duquel il y a d'autres castagnes... Mais bon, le manga est dans l'ensemble tellement intense que ça se pardonne facilement. Je vous conseille d'avoir plusieurs tomes sous la main pour lire la série sinon on reste facilement sur sa faim en arrivant au bout d'un volume.

Note : 8/10
Mangaka : Koji Matsumoto
Disponible en français chez Soleil

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site