Nibun no ichi

Nibun no Ichi
Synopsis

Jiggy et Maggy sont des jumeaux bien étranges: lorsque l'un se réveille, l'autre entre dans un profond sommeil léthargique... Mais ils restent, malgré tout, liés par leur cinq sens et vivent ainsi de surprenantes expériences et de troublants émois. La rencontre avec Shiu va changer leur vie. Véritable chevalier servant de Maggy, il va, par le biais d'un robot-canard, permettre aux jumeaux de vivre « presque » ensemble...
Mon avis
Love me tender ayant été ma principale révélation il n'y a pas si longtemps que ça, c'est naturellement que je me suis jetée sur Nibun no ichi quand j'ai constaté la parution d'un nouveau josei de KiKi... et je n'ai pas été déçue !
Nibun no ichi a comblé mes attentes, déjà par un concept pour le moins original : deux jumeaux, ayant pourtant bien deux corps distincts, restent liés en permanence et ne peuvent être éveillés en même temps. Quand l'un vit, l'autre dort, mais en restant connectés par ses 5 sens à son jumeau, de sorte qu'ils vivent communément des expériences troublantes car chacun ressent tout ce que l'autre ressent (pour donner un exemple, si la fille embrasse un mec, son frère l'embrasse aussi et il n'apprécie pas xD). De plus, ils ne peuvent pas se trouver ensemble au même endroit, ni communiquer directement sans devoir attendre un jour entier pour avoir la réponse (du moins au début), à vue d'oeil externe chacun rate les cours quand l'autre y est, etc.
Les manga de KiKi présentent en commun une atmosphère décontractée, à la limite du je-m'en-foutisme, où l'humour fonctionne essentiellement par l'enchaînement de réactions cocasses et l'incroyable capacité des protagonistes à trouver ces situations normales. Ainsi, quand Shiu prend connaissance du secret de Jiggy et Maggy, il s'en étonne à peine mais au contraire, s'insère naturellement dans leur quotidien (allant jusqu'à les recueillir tous deux dans sa chambre) pour les couvrir, les aider, et bien entendu, vivre avec eux tout plein de petites aventures surprenantes.
Chacun des personnages possède son propre caractère, généralement bien tranché, et s'adapte joyeusement à celui des deux autres. Leurs journées se déroulent avec beaucoup de blagues, de plaisanteries fines ou moins fines, d'imprévus cocasses, de petites trouvailles enchanteresses en déceptions amusantes. D'une façon générale, leurs réactions et leurs points de vue témoignent d'une maturité certaine, et c'est ce qui rend ce manga particulièrement plaisant à lire !
Le scénario est certes dépourvu de but précis, son déroulement d'originalité réelle malgré les idées parfois surprenantes de la mangaka, et les protagonistes restent assez peu expressifs au niveau graphique du fait de la retenue de leurs sentiments (pourtant non moins clairs, les sous-entendus faisant largement tout le travail).
Le graphisme pointe à l'essentiel, sans se perdre en fioriture mais sans non plus présenter une impression de vide. Les personnages sont dessinés d'une façon typiquement féminine, avec notamment des hommes particulièrement beaux grâce à leurs longs cils, ce qui peut étonner mais participe pleinement à l'atmosphère si particulièrement du manga.
Note : 8/10
Mangaka : KiKi (Love Me Tender)
Disponible en français chez Taïfu

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×