Au temps de l'amour

Au temps de l'amour
Synopsis

Jeune artiste célibataire, Shiori est aussi réservée que secrète. Le seul à recueillir ses confidences est son meilleur ami, Toda, étudiant à la faculté. Mais tout bascule le jour où elle rencontre (est-ce le hasard ?) Kageyama, camarade d'université de Toda, qui semble aussi solitaire qu'elle. Tout de suite, elle est comme fascinée par le jeune homme et va chercher à apprendre un peu plus sur lui, jusqu'à ce que la fatalité fasse naître le début d'une étrange histoire d'amitié...
La poésie et la légèreté côtoient la noirceur et les vices de l'âme humaine pour interpréter une symphonie sur la naissance d'un amour et d'une amitié sans commune mesure.

Mon avis

Avec ce nouveau one-shot, Ebine Yamaji reste fidèle à son style délicat et fragile, dont la sensibilité demeure exacerbée et constante au fil des pages. Sous la douceur du quotidien, le graphisme épuré et le style pudique -n'hésitant pas parfois à ellipser des dialogues-, la mangaka aborde pourtant des thèmes bien noirs et désespérants. Heureusement, derrière la cruauté en fond de teinte se dresse une histoire dont les non-dits sont emplis d'une expressivité hors-normes ; les sentiments de ces protagonistes matures sont aisément perceptibles en dépit de leur discrétion et de leur retenue. J'avoue que je ne m'attendais pas forcément, en ouvrant ce manga, à autant de "violence", mais la beauté de la romance n'en ressort que plus vive ! Et l'ambiguïté des rapports entre les personnages est d'autant plus élevée que Kageyama est censé être gay et donc ne pas pouvoir s'intéresser à Shiori, dont les sentiments semblent a-priori condamnés à demeurer sans retour. Et encore, celle-ci ayant vécu une expérience traumatisante, ne sait plus trop par quoi en être avec les hommes, mais ses réactions sont bien différentes de celles qu'aurait une héroïne de shôjo...
La maturité et la délicatesse d'Ebine Yamaji sont à leur plus haut niveau dans cette oeuvre ; mais l'auteur aborde également des thèmes matures et parfois terribles, de plus, s'il m'est souvent arrivé de lire une romance avec un hétéro qui devient gay, c'est bien la première fois que j'en lis une avec un gay qu'on espère voir devenir hétéro !

Note : 8/10
Mangaka : Ebine Yamaji
Disponible en français chez Asuka

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site