Densha Otoko

Densha Otoko
Synopsis

Yamada Tsuyoshi, jeune homme de 23 ans, n'est pas le modèle de l'homme comblé . Chétif ,timide plutôt malchanceux, charié par son patron et ses collègues de bureau, il a une vie épuisante et pour couronner le tout, c'est un otaku tout ce qu'il y a de plus véritable, ce qui n'est pas pour améliorer ses relations avec les "gens normaux".
C'est dans ce contexte de vie plutôt misérable que va lui arriver l'événement de sa vie. Un soir dans le train, de retour d'Akihabara, quartier populaire de Tôkyô favori des otaku, il prend la défense d'une jeune femme qu'un vieil homme ivre agresse verbalement. Le pauvre jeune homme ne s'en sort pas sans coup sur le nez .La jeune femme, Saori, est touchée par son courage et prend son adresse pour lui faire parvenir un cadeau de remerciement.
Et c'est là qu'intervient un élément clef de cette série : le forum. Rentré chez lui, Tsuyoshi se connecte sur un forum pour célibataires "Aladdin Channel" et commence à y raconter son histoire La suite de cette série raconte donc comment toutes les personnes présentes sur le forum vont aider le jeune Tsuyoshi à conquérir le cœur de la douce Saori malgré les différences évidentes de personnalité et également de style de vie qui les séparent (lui, issu d'une famille modeste, est un otaku invétéré alors qu'elle provient d'une famille riche et adepte des très bonnes manières...). Tous ces gens du forum vont prendre rapidement une place importante dans la vie du jeune homme et vont l'aider à devenir un homme meilleur et qui saura toucher le cœur de Saori par sa tendresse et son honnêteté.

Mon avis

Archi-romantique. Bon en fait j'ai bien aimé, juste que j'avais un peu de peine à regarder plusieurs épisodes à la suite (ce que je fais habituellement en compagnie de ma mère), les distancer d'une semaine ou deux me posait aucun problème et je reprenais avec un plaisir décuplé, mais enchaînés je m'en lassais rapidement.
C'est quand même une très jolie histoire, dynamique et drôle, un peu trop lente mais avec des épisodes cohérents qui servent l'intrigue, même si certains rebondissements m'ont paru prévisibles. J'ai particulièrement apprécié d'y retrouver de nombreuses références de fans d'anime et pas mal de musique typique de ceux-ci. La collection de Yamada est quand même drôlement impressionnante, d'ailleurs dans le NG on apprend qu'elles valaient drôlement chers ! 8) On voit aussi pas mal d'aspects "otaku" du Japon : Akihabara, le Comicket... C'est une visite très intéressante pour les fans de manga. Les personnages sont pas forcément intéressants objectivement parlant : Yamada est trop "cruche", Saori trop "déesse", le deuxième mec qui la drague hyper détestable... Mais je me suis attachée à tous, ils sont très rigolos, mention spéciale à la bande d'otakus du forum, très caricaturaux mais ça fonctionne ! Globalement j'en garderai un assez bon souvenir, même si c'est pas du tout le meilleur drama que j'aie vu.

Note : 6/10

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site