Larme Ultime

Larme Ultime


Résumé

Chise et Shûji sont un couple comme tant d'autres. Elle est timide, lente, s'excuse à tout bout de champ. Il est plutôt bourru, indélicat, et peine à exprimer ses sentiments. Mais dans leur petite ville portuaire, il n'y a pas beaucoup d'amusements, pas beaucoup de distractions, à deux, ils prennent la décision de s'aimer et d'avancer ensemble dans la vie, maladroitement mais à deux...
Hélas, un événement inattendu vient bouleverse leurs vies. Sans même qu'on en sache jamais les raisons, la guerre éclate ; le conflit, rapidement, s'étend au monde entier. Un jour, au cours d'un bombardement, Shûji découvre le secret de sa petite amie : Chise est devenue l'arme ultime. Un engin d'une puissance extraordinaire, imprévisible, incontrôlable...

Mon avis

L'anime réussit à mon goût une magnifique transposition. Certains que je connais ont été déroutés par la coloration qui modifie quelque peu le graphisme tel qu'il apparaît en noir et blanc, mais pour ma part j'ai trouvé cette coloration très réussie avec ses tons vifs ou plus souvent pastels, qui transcendent l'émotion du manga. En particulier, les scènes de bombardements m'ont vraiment beaucoup secouée dans l'anime, que ce soit dans le premier épisode à Sapporo, ou dans le dixième quand la sérénité de la fugue de Chise et Shûji s'achève brutalement. D'une façon générale (et comme pour le manga, à la réflexion), c'est réellement dans la deuxième partie que l'anime prend toutes son ampleur et dévoile toute la cruauté de la guerre, ainsi que le destin auxquels sont soumis les divers personnages, qu'il s'agisse de Chise, de Tetsu, d'Atsushi ou encore d'un personnage qui a été développé tout spécialement dans l'anime, à savoir Yukari. De plus, les qualités techniques de l'anime sont indéniables : tout d'abord, la bande-sonore, superbe, très musicale, avec des mélodies qui restent longtemps dans la tête ; malgré le passage des années, l'OST de Larme Ultime continue de faire partie de celles que j'écoute le plus souvent. Pour finir, l'image est superbe également au niveau de l'intégration 3D dans certains passages tels ceux qui montrent la guerre, ou encore ce que vous verrez dans le dernier épisode. La fin de l'anime diffère cependant de celle du manga, en étant hélas beaucoup moins claire, mais quand on voit ce qu'il y a dans le manga on peut comprendre pourquoi...

Note : 10/10

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site